Espace Galilée® - Espace Carrel® - R.P. Joseph Galilée & Marie-France Carrel - Route de Raisse 30 - CH-2855 Glovelier - +41 32 426 43 37 - +41 26 424 24 01 - +41 79 763 28 08 - Fax : +41 26 424 24 03


Aller au contenu

Points cancer

Analyse

Origine d'un point cancer



Chambre située au-dessus de deux rivières souterraines ( R1 et R2).

Lit à la verticale d'un croisement de la rivière R1 et d'une faille souterraine FS.

Ce croisement, déjà très nocif par nature coïncide avec un nœud pathogène (NP1).

On peut donc dire que cet emplacement est triplement menacé et est, en quelque sorte, mortel.

Le dessin n'est pas à l'échelle car il est destiné à donner une idée nette du réseau HARTMANN (réseau H.) et de sa conjonction éventuelle avec des ondes nocives ayant une autre origine.

Il y a autant de points géo que de croisements de rayons telluriques.

Les nœuds tels que NP2 ne sont pas nocifs s'ils tombent en dehors des bâtiments, sauf éventuellement pour la végétation.

La largeur d'un rayon tellurique est de 21 cm.

Il est bien évident que dans la réalité, le réseau HARTMANN n'est pas aussi régulier. Il est toujours déformé par les "accidents" du sous-sol, (rivières souterraines), (failles géologiques, cavités souterraines ...). Voir figure ci-dessus.


Pour de plus amples indications techniques
Jacques La Maya
541 pages, Broché - Illust. en N&B
Éditeur : Dangles
ISBN : 2.7033.0254.1 - 1998


Géobiologie | Réseaux Telluriques | Analyse | Liens | Orgone | Plan du site


Revenir au contenu | Revenir au menu